Georges Henri MOREL

alias Giorgio...

Qui c'est celui-là?....il a l'air bizarre ce mec là!


Né le 8 juin 1947, dans une famille nombreuse (5 enfants), à Lyon, berceau du cinéma et capitale du saucisson; le petit Giorgio a eu très tôt cette passion

(Le cinéma, pas le saucisson...)
En effet, dés l' âge de cinq ans, il découpait des écrans dans des boites à chaussures, où il faisait défiler un montage personalisé de ses bandes dessinées préférées. (Tintin, les Pieds-Nicklés...)
A 6 ans, il écrivait à Monsieur Walt Disney (America) pour lui demander s'il n'avait pas une caméra en rab dans son stock. Sans réponse du père de Mickey, Giorgio oublia cette passion pendant quelques années.
Comme beaucoup d'enfants dissipés, il fut poursuivis par des études laborieuses et infécondes. De milieu catholique, il fut enrolé à l'insu de son plein-grés chez les enfants de choeur pour servir la messe. Mais il fut rapidement viré de chez les curés pour avoir préféré Jacques PREVERT aux évangiles.

Le jour de son bac, il le passa à la piscine avec plusieurs copines qui, comme lui, avaient séché cette importante épreuve d' entrée dans la vie.

(Mais ce jour là, ses copines lui firent gagner du temps pour sa compréhension des mysteres de la femme!)
Il fit un service militaire médiocre et sans histoires (auquel, hélas, il ne put échapper malgré toute sa mauvaise volonté), oh il n'allait pas se plaindre, il ne fit que 2 mois de classes et se retrouva Chauffeur du Commandant puis Vaguemestre.

A sa libération, il trouve du job dans un bureau d' études où il dessinait des plans d'installations de sécurité incendies. Pas vraiment passionant !
C'est là, pendant la revolution de mai 1968, à 21 ans, que Giorgio eut la révélation.
En matant la tronche de ses collègues de bureau, il acquis une certitude: il ne savait pas encore ce qu'il voulait faire, mais il ne finirait certainement pas sa vie comme eux en comptant les points de retraite.
La semaine suivante, il était embauché comme GO au Club Med, où il attrapa le virus du voyage ainsi que sa première bléno. Mais surtout, c'est là qu'il toucha sa première caméra.
C' était une vidéo portable noir et blanc Akai, avec laquelle il réalisait un journal quotidien des activités débiles des Gentils Membres du Club. Il fut encore une fois viré pour mauvais esprit, sa façon de filmer étant jugée subversive par Monsieur Trigano, ce qui pour Giorgio fut le plus grand des compliments.
Après moult péripéties, on le retrouve en 1974 à Beyrouth (Liban) où il exerce différents petits boulots: condamné à mort dans un show érotique du crazy horse saloon local, caméraman pour une agence de presse américaine (remplacant celui qui venait de se faire flinguer).

Menacé par la mafia Libanaise à laquelle il avait refusé sa collaboration, il s'enfuit et revient en France où il est embauché comme road-manager d'un groupe de skieurs acrobatiques "Les Pood's".
Installé à Chamonix, il réalise en 1975 ses premiers films, principalement sur le ski et toutes les nouvelles formes de glisse.
Depuis, like a rolling-stone qui n'amasse pas mousse, Giorgio a beaucoup voyagé pour son métier de saltimbanque: Etats-Unis, Canada, Suède, Jamaique, Cambodge, Kenya, Ile de Pâques, etc...

 

Ah le plus important : Giorgio est Papa depuis le 12 septembre 1993, de l'extraordinaire et ravissante petite Emma qui vit à Paris avec Carole.

EMMA c' est ce qu'il a fait de mieux de toute sa vie!

Pourtant celà n'a pas été difficile!

 



- Accueil - Synopsis - Giorgio - Sponsors -